Sélectionner une page

Les mots « bouffe et gratuit » sont synonymes de bonheur pour plusieurs personnes. Alors pourquoi le dumpster diving fait-il autant sourciller? Je vous partage ici mon expérience. Après 3 années de déchétarisme, l’heure est au bilan.

1. PRÉPARATION

Il est nécessaire de bien se renseigner avant de partir en expédition vers les poubelles des commerces. Voici un épisode de podcast auquel j’ai été invité afin de parler de dumpster diving. Il existe plusieurs mythes et idées préconçues sur le déchétarisme, il est donc important de s’informer avant de commencer.

Par exemple, certains s’imaginent que le dumpster diving c’est comme Popa et ses poubelles dans La Petite Vie, pourtant, c’est tout autre chose. La majorité des fruits, légumes et autres produits ne sont pas mélangés avec les déchets, donc Popa n’aurait pas à faire le tri comme il adore tant.

2. RESPECTER LE CODE D’HONNEUR DU DUMPSTER DIVING 

Voici un aperçu du code non écrit à respecter si tu veux tenter l’expérience. 

🔺Avant de te lancer, fais tes devoirs. Renseigne-toi sur l’aspect théorique du déchétarisme pour t’assurer de faire preuve de prudence en tout temps et d’éviter d’adopter des comportements qui pourraient nuire aux autres personnes qui pratiquent le dumpster diving. 

🔺Prendre uniquement ce qu’on a besoin. Dans l’effervescence des premiers débuts, ça peut être tentant d’en prendre plus que nécessaire. Sois raisonnable et laisse s’en aux autres aussi. 

🔺Être discrète et calme. Il est possible que tu rencontres des commis ou des propriétaires, n’hésite pas à t’annoncer poliment et à expliquer ta démarche. Ceux-ci apprécient savoir qui fouillent dans leurs poubelles ou leur compost. Vas-y en équipe de 2, c’est plus prudent. Sois attentive aux camions de livraison qui peuvent circuler dans les ruelles à l’arrière des commerces. 

🔺En quittant, laisse l’endroit encore plus propre qu’à ton arrivée. (Si un pain est tombé à côté de la poubelle, ramasser le pain même si ce n’est pas toi qui l’a mis par terre). Referme le couvercle de la poubelle ou la petite porte du container. Ainsi, ça l’évite à la neige et à l’eau de pluie de s’accumuler. 

Une conséquence significative de ne pas respecter les règlements est qu’un propriétaire de commerce décide de mettre un cadenas sur le container. 

Certaines personnes éprouvent de la colère face à cette réalité. Un instant svp : Certains propriétaires remettent les produits invendus à des organismes à but non lucratifs/des banques alimentaires. Ensuite, cela demeure le choix des propriétaires. Inutile de manifester de la colère à leur égard. Oui c’est possible de poser des questions et de tenter d’ouvrir un dialogue. 

À mon avis, il est tout de même préférable de conserver une bonne relation entre propriétaires et personnes pratiquant le dumpster diving. Quand je fais du déchétarisme et que je bénéficie du fait que les propriétaires de certains commerces laisse les gens se servirent dans leurs poubelles, je dis MERCI, puisqu’il n’y a rien d’acquis. On en profite et on laisse l’endroit propre en partant.

Dumpster diving poubelle
Container d’un commerce situé à Montréal. Une petite fenêtre sur le côté permet de ramasser la nourriture jetée.

3. EXPÉRIMENTER

Les sorties de dumpster diving sont des essais/erreurs. On ne sait jamais quand on va trouver le jack pot ou tout simplement RIEN du tout. 

La collecte des fruits et légumes dans une poubelle ou un container, ça revient parfois à tenter de trouver un beau morceau de vêtement à sa taille dans une friperie ou un bazar. Il faut prendre le temps de chercher et possiblement soulever différents objets (caisses en plastique, boîtes en carton, etc).

4. GESTION DU TEMPS

Retour à la maison : Après la cueillette, on doit trier les fruits et les légumes, les nettoyer, les apprêter et congeler. Oui ça prend du temps. Au moins, on sauve la durée de l’attente à la caisse de l’épicerie car… C’est gratuit! Astuce de déchétarisme : Avoir accès à une diversité d’épices pour rehausser les plats concoctés est fort utile.

Le dumpster diving peut demander du temps, puisqu’il n’est jamais garanti qu’on trouve de la nourriture lors de nos déplacements. En effet, même si c’est possible de noter que certaines journées sont plus fructueuses que d’autres (par exemple, prendre en considération la journée de la collecte des ordures de l’arrondissement) il demeure que c’est toujours un essai/erreur.

Déchétarisme
Le soir, il est nécessaire de bien s’éclairer pour assurer sa sécurité

5. OUTIL ULTIME

La mappe de dumpster diving 4.0 Des icônes de poubelles figurent sur la carte. En cliquant dessus, une description apparaît avec certains conseils pratiques. 

SVP fais bon usage de cette carte secrète qui mène à la plus grande chasse aux trésors de Montréal!

Nourriture trouvée dans les poubelles
Nourriture trouvée dans les poubelles de Montréal

Envie d’en savoir plus? Découvre l’article 0$ d’épicerie par semaine grâce au dumpster diving!