Sélectionner une page

Lorsque j’étais à l’Université, j’ai ouvert ma première (et dernière) marge de crédit. Mon statut d’étudiante me permettait un faible taux d’intérêt. Mes prêts et bourses ne couvraient pas mes dépenses de bases, malgré l’ajout du salaire de mon emploi à temps partiel. 

Lorsque j’ai eu accès à ma marge de crédit, je me souviens précisément de cette sensation de légèreté. Comme si une charge s’était enlevée de mes épaules. Je pouvais maintenant souffler un peu, me concentrer sur mes études et moins m’attarder à chaque dollar dépensé. 

Le choix du niveau de vie pour les finances personnelles

Habiter seule en appartement: Cette simple décision peut facilement doubler le montant de chaque facture. Un loyer de 500$ par mois rien d’inclus pour un 3 et demi, ben que trop fret cher en hiver, pour un total de 6 000$ par année. La connexion Internet, le compte d’Hydro-Québec, l’épicerie, le forfait cellulaire, la nourriture du compagnon à quatre pattes. 

Les factures s’accumulent rapidement et les imprévus s’annoncent sans crier gare. L’infection urinaire du chat, enlever les dents de sagesse chez le dentiste, remplacer le frigo brisé, etc. 

À quand mettre la limite entre s’assurer d’un minimum de confort et tout de même bien gérer ses finances personnelles? Il s’agit d’une question qui relève de choix propres à chacune. 

Prendre la décision de rembourser sa marge de crédit

La simple vue d’un montant de la marge de crédit qui augmente, peut favoriser un sentiment de découragement. Il n’y a rien d’agréable à accumuler des dettes. 

Pour ma part, j’avais l’impression que mon endettement de prêt étudiant se justifiait plus facilement. Tandis que celui relié à ma marge de crédit me faisait sourciller. 

Rembourser sa marge de crédit commence par… Une décision. Celle de choisir de tranquillement renverser la vapeur et de réfléchir à chacune de ses dépenses. Ce n’est pas la tâche la plus divertissante. 

Des petites économies payantes à long terme

Une fois que l’on est prête à passer à l’action, il n’y a pas de secret… Il s’agit de diminuer ses dépenses par rapport à ses revenus. Toutefois, le secret réside par la façon dont on diminue ses dépenses. Think outside of the box

Voici certains trucs que j’ai mis en place afin d’économiser sur différentes sphères de mon budget:

-Faire les imbattables chez Maxi.

-Privilégier les marques maison à l’épicerie.

-Acheter des vêtements de seconde main.

-Pratiquer le dumpster diving.

-Économiser sur le transport en commun

-Me couper les cheveux moi-même. 

-Vendre des vêtements et des articles pour la maison sur Kijiji

-Emprunter mes manuels scolaire à la bibliothèque et les renouveler durant la session, au lieu de les acheter. 

-Utiliser la corde à linge le printemps et l’été, pour diminuer l’utilisation de la sécheuse. 

-Favoriser les loisirs gratuits et prévoir les activités payantes en fonction des rabais offerts selon les jours de la semaine. 

-Faire preuve de créativité pour concocter des menus à base d’oeufs, dont la douzaine peut se détailler à 1,77$ en spécial. Des omelettes, des sandwichs aux oeufs, des quiches, etc. 

La liste des astuces pour économiser est sans fin. 

economiser simplicite volontaire

« C’est juste un dollar d’économisé. On n’ira pas loin avec ça »! Pierre-Yves McSween appelle cela des économies de bouts de chandelle.

Oui, ceci dit, chaque dollar accumulé compte et fait une différence à long terme. C’est ainsi que je suis parvenue à accumuler chaque mois de modestes montants pour rembourser ma marge de crédit, tout en assumant mes dépenses de bases. 

C’est efficace au fil du temps. Il n’y a aucun miracle relié à cette technique. Il s’agit de passer au peigne fin chacune de ses dépenses et de ses factures.

Économiser de façon stratégique

Certaines de ces alternatives nécessitent du temps et de l’énergie, il revient donc à chacune de choisir ce qui lui correspond. 

Les astuces pour épargner sont illimitées. Malgré tout, il est essentiel de conserver de saines habitudes de vie. Être dans le rouge financièrement s’avère désagréable. 

Or, vaut mieux avoir certaines dettes équivalent à un montant raisonnable, et bénéficier d’un mode de vie adéquat pour sa santé mentale et physique. 

Il est inutile de faire des heures supplémentaires de fous au travail, uniquement pour rembourser sa marge de crédit plus rapidement. L’épuisement peut parfois mener à des problèmes physiques. 

Transposer le surplus de la paye sur quelques séances chez le chiropraticien n’améliore pas les finances personnelles pour autant. 

Équilibre et constance pour mieux gérer ses finances personnelles

Rembourser ses dettes c’est motivant surtout quand on voit le total de sa marge de crédit diminuer de façon significative. Pour ce résultat, il est nécessaire de maintenir ses efforts sur une grande période de temps. 

Tout compte fait, j’ai réussi à rembourser 6 000$ sur ma marge de crédit et j’ai économisé 10 000$ dans mon CELI en 15 mois. Cette période a eu lieu alors que j’étais encore aux études. 

Aujourd’hui, tout n’est pas rose non plus, malgré que mes études soient complétées. Il me reste encore le montant de mon prêt étudiant à rembourser. 

D’autre part, il y a des trucs que je continue d’appliquer pour diminuer mes dépenses, et d’autres astuces qui ne me conviennent plus, que j’ai mises de côté. 

Enfin, une première étape pour rembourser ses dettes est de s’arrêter pour procéder à une certaine introspection. Réfléchir à ses habitudes de consommation et à la gestion de ses revenus. 

Tu as envie d’entamer une réflexion sur ton choix de niveau de vie par rapport à tes finances personnelles? 

Découvre l’article: Es-tu une fausse riche ou une fausse pauvre?