Sélectionner une page

Le dumpster diving consiste à récupérer les invendus dans les poubelles des commerçants. Il est possible de trouver des fruits, des légumes et plusieurs produits alimentaires de très bonne qualité. Cette pratique permet d’éviter le gaspillage et surtout d’économiser sur sa facture d’épicerie. 

Trouver de la nourriture gratuite dans les poubelles

Aussi connu sous le nom de déchétarisme ou glanage alimentaire, les avantages du dumpster diving sont nombreux. Cet épisode de Banc public décrit bien la réalité de cette pratique. 

Selon Recyc-Québec: « ⅓ de la nourriture produite dans le monde est perdue ou jetée, équivalent à environ 1,3 milliard de tonnes par an ». 

La logistique du dumpster diving

Récupérer de la nourriture des poubelles demande une certaine organisation. 

Il faut réfléchir à plusieurs aspects à l’avance. Par exemple, l’automne, l’hiver et le printemps sont des saisons préférables pour s’adonner au dumpster diving, car les produits restent au frais. L’été, il est important de toucher le produit et de vérifier s’il est encore froid. Il faut se fier à nos sens et être vigilant. 

Le moment de la journée est aussi important à considérer. De jour, les camions de livraison se retrouvent souvent à proximité des poubelles et des conteneurs à déchets. Ils circulent fréquemment dans les ruelles, ce qui incite à la prudence en tout temps. 

Certains commerçants tolèrent les déchétariens mais préfèrent que ceux-ci fouillent dans les poubelles après les heures de fermeture. À l’abris des regards, ceci évite des problèmes qui pourraient inciter les propriétaires à cadenasser les poubelles.

De plus, il faut garder en tête le jour de la collecte des déchets ainsi que celle de la collecte des résidus alimentaires (compost). Si la collecte des ordures a lieu le mercredi matin à 9h00, il peut être moins gagnant de faire du dumpster diving à 9h45 dans cet arrondissement. 

Dumpster diving et gestion de la nourriture

Afin de réduire les pertes et le gaspillage alimentaire, une bonne gestion des aliments récupérés dans les poubelles est indispensable. 

Comme les fruits et les légumes trouvés sont souvent très mûres, il est mieux de les apprêter ou les congelés rapidement après les avoir collectés. Ça évitera de devoir mettre à ton tour au compost la nourriture que tu as récupérée. Ainsi, une bonne gestion des aliments s’impose. L’idéal est de consommer en priorité ce qui ne peut pas être congelé. 

Il peut aussi arriver de trouver le même aliment en grande quantité. Par exemple, une grosse caisse de bananes ou de tomates. L’espace du frigo et du congélateur a ses limites. C’est donc l’opportunité pour expérimenter le troc! Te départir d’un lot de bananes et de tomates en échange de nourriture sèche scellée? 

Pour procéder, il existe plusieurs groupes Facebook d’échanges de nourriture, tel que TROC TA BOUFFE, Montréal. Abonne-toi à un groupe selon le secteur que tu habites. Expérimente cette nouvelle technique gratuite pour remplir ton garde-manger!

Atteindre le 0$ d’épicerie par semaine nécessite d’être très active et surtout… chanceuse! Car trouver des grosses quantités de nourriture variée comporte aussi un facteur de chance. L’idéal est de pratiquer le dumpster diving sur une base régulière, de faire quelques trocs de nourriture et de se rendre à l’épicerie pour les essentiels non trouvés dans les poubelles. 

Aspect légal du dumpster diving

Malgré que cette pratique soit légale à la base, il est impératif de respecter les lois mises en place. Cette chronique de Radio-Canada aborde les réglementations encadrant le dumpster diving. 

En ce sens, une bonne entente avec les commerçants est importante. Après tout, les déchétariens se déplacent sur la propriété d’une tierce personne (le propriétaire du commerce). Par ailleurs, tout propriétaire a le droit d’installer un cadenas sur sa poubelle ou son conteneur à déchet. Les déchétariens doivent donc laisser les endroits propres et faire preuve de civisme en tout temps. Saluer les commerçants et les remercier sont des actions gratuites et bien appréciées!

La communauté de déchétariens

Il existe une belle communauté de déchétariens sur les réseaux sociaux. Ceux-ci ont été créés depuis plusieurs années et les informations partagées sont très pratiques. Voici des exemples de ce qu’on y retrouve :

  1. Avis de rappel d’aliments d’une compagnie. 
  2. Défis rencontrés lors de la cueillette de nourriture. 
  3. Rappel du code de conduite des déchétariens. 
  4. Information sur comment se  trouver un partenaire de dumpster diving.

Les administrateurs et les administratrices sont actifs, ce qui permet un climat agréable entre les membres.

Tu as envie d’essayer de réduire ta facture d’épicerie en te procurant de la nourriture dans les rebuts? 

Consulte mon article 5 conseils pour s’initier au dumpster diving pour d’autres trucs à appliquer! Tu y trouveras même la mappe secrète de Montréal pour découvrir les bons spots!

initier dumpster diving apprendre