Sélectionner une page

La notion d’une fausse riche et d’une fausse pauvre est un concept plutôt abstrait. Comment fait-on pour passer d’un pôle à l’autre et prendre conscience de l’impact de ses décisions financières?

Aujourd’hui je vais te raconter combien il peut être contradictoire de se fier aux apparences afin de déterminer la situation financière d’une personne. En effet, la marque de sa voiture, ses vêtements et son type de sac à main peuvent s’avérer illusoire quant au réel contenu de son compte en banque. 

TON CHOIX DE NIVEAU DE VIE POUR TES FINANCES

Le choix du niveau de vie peut avoir des impacts directs sur sa santé mentale et physique, la qualité de son alimentation. Alors que pour certains respecter un budget est synonyme de sécurité, pour d’autres il s’agit d’une source de concessions et de sacrifices au quotidien. 

PESER LE POUR ET LE CONTRE DES APPARENCES 

Mon appartement vieillot peut te donner l’impression qu’une personne avec un petit revenu y habite. Les tuiles adhésives du plancher de la cuisine s’effritent peu à peu. La peinture des armoires s’écaille et même les moulures en bois travaillent. 

Le bois travaille, ça fait un revenu de plus dans la maison, comme dit François Pérusse

Pourtant, j’habite un quartier dans lequel je me sens en sécurité, tout en bénéficiant d’un loyer abordable. Ceci a beaucoup de valeur pour moi.

C’est vrai qu’il m’arrive parfois de regarder les appartements neufs locatifs offrant une vue imprenable sur le centre-ville. Je sais cependant qu’en louant un de ceux-ci, ma capacité mensuelle à économiser serait diminuée de moitié, et pour moi ce n’est pas un bon investissement de mon argent. 

Appartement
L’inconvénient de certains logements abordables… L’odeur des cages d’escaliers d’un bloc appartement: Arôme de litière à chat, cigarette et marijuana.

CHOISIR ENTRE DÉPENSER ET ÉCONOMISER

Parmi mes comportements de consommatrice, je suis souvent partagée entre cette envie de m’offrir des articles de grande qualité ou cotiser à mon CELI. D’ailleurs, le manteau d’hiver que je porte dissimule probablement un hashtag 2015 sous une étiquette. 

À l’occasion, je m’octroie un article auquel j’ai pris le temps de réfléchir si je prévois vraiment l’utiliser et l’apprécier. Comme ma paire de leggings de qualité durable que j’ai longtemps convoité avant de me la procurer au coût de 112,48$. 

Je préfère choisir des articles de qualité plutôt que de m’encombrer d’objets ayant une courte durée de vie. Le prix initial à débourser est plus dispendieux sur le coup, mais la rentabilité est significative au fil du temps. Il est tout de même pertinent de considérer les pour et les contre du minimalisme sur les finances personnelles. 

Ceci dit, je peux imaginer la tentation d’utiliser des économies ou de s’endetter pour accéder à un confort matériel immédiat qui correspond à ses désirs. Sans compter la pression sociale de se démarquer en portant des vêtements de marques. Pour ma part, mon besoin de sécurité financière l’emporte haut la main.

L’ARGENT QU’IL TE RESTE

Je ne suis pas différente de toi. J’aspire à vivre d’une façon confortable à court terme tout en ayant des économies à long terme. On croit souvent qu’économiser est difficile et que ce n’est pas pour tout le monde. Est-il nécessaire de disposer d’un salaire élevé pour économiser? NON. 

Comme le dit Julie Snyder au sujet de son métier de productrice lors de son passage au podcast Pas D’Temps À Perdre (39:46) animé par Marc-Antoine Montpetit: 

«Ce n’est pas l’argent que tu fais qui compte. C’est l’argent qu’il te reste ou qu’il ne te reste pas après les coûts de production ». 

Je suis tout à fait d’accord avec Julie. Si je remplace «coût de production» par «factures», je me questionne sur le bénéfice de gagner un revenu annuel satisfaisant, si à la fin de l’année il reste 0$ dans le compte en banque. Ou pire, qu’il y ait endettement. (Ici, je ne fais pas allusion au fait de payer une hypothèque.) 

Équation : SALAIRE – FACTURES = 0$ OU ENDETTEMENT

Est-ce que tu parviens à maintenir ton niveau de vie tout en remplissant ton CELI? Ton mode de vie est-il durable à long terme? Ou au contraire, as-tu de la difficulté à économiser?

Économiser sur ses finances
Économiser de l'argent

TU ES POSSIBLEMENT UNE FAUSSE PAUVRE SI…

Prévoyante et stratégique, ton coussin d’urgence te tient à l’abris des dépenses imprévues.Tu uses de multiples façons d’économiser malgré un budget qui te permettrait de t’offrir les items au prix régulier. Par exemple, acheter des fruits et légumes dans la section -30% tout en vérifiant ta facture d’épicerie afin que le rabais soit appliqué, ou cuisiner tes repas/desserts comme cette recette économique de pain aux bananes

Tes comportements ne sont pas radins. Il s’agit de réduire le plus possible tes factures dans le but d’augmenter ton montant économisé mensuellement. Chaque mois, ces saines habitudes te permettent de remplir ton CELI ou ton compte épargne d’un montant satisfaisant. 

Fruits et légumes en spécial
Recette de pains aux bananes économique

TU ES POSSIBLEMENT UNE FAUSSE RICHE SI… 

Tu préfères un mode de vie palpitant à court terme. En cas d’une perte d’emploi ou le retard d’une paye, tu peux te retrouver avec des ennuis financiers. Tu vis d’une paye à l’autre. Je ne parle pas ici d’une précarité financière (aide sociale/emploi au salaire minimum/famille nombreuse/congé de maladie, etc.) 

À la base, ton revenu est suffisant pour payer tes factures essentielles et tu aurais la possibilité d’économiser chaque mois. Pourtant, tes dépenses sont si élevées (certaines d’entre elles sont superflues) qu’il te devient impossible de garder un montant de côté après chaque paye. 

POTENTIELLES EXPLICATIONS DE TES DÉPENSES

-Achats fréquents de vêtements griffés et de maquillage haut de gamme. -Conduire une voiture neuve de location au lieu d’acheter une voiture moins récente/luxueuse. 

-Livraisons fréquentes de restauration rapide au lieu de préparer des repas cuisinés à la maison.

-Acheter tes meubles à crédit en payant des intérêts au lieu d’économiser l’argent nécessaire pour payer la totalité d’un coup. 

-Ton loyer est élevé (appartement luxueux et/ou emplacement géographique prisé) au lieu d’un logement ordinaire dans un quartier abordable. 

CATHERINE EST UNE FAUSSE RICHE

Émission Catherine

Dans l’émission Catherine, Sophie (Marie-Hélène Thibault) incarne la fausse pauvre. Elle privilégie les repas cuisinés à la maison, se rend dans les magasins uniquement si nécessaire et elle cotise à ses REER. Tandis que Catherine (Sylvie Moreau) est la fausse riche. Elle a une vie sociale très active dans les bars et dépense une fortune en vêtements neufs. 

Voici l’épisode de l’émission Catherine (10:43) qui démontre la réalité d’une personne qui se fait saisir son divan car elle est incapable de payer les mensualités. 

Et toi, es-tu une fausse riche, une fausse pauvre, ou quelque part entre les deux? 

Pour ma part, j’ai expérimenté les 3 profils. Entre 15 et 17 ans, j’ai choisi l’option fausse riche. Je dépensais la totalité de mes payes dans les vêtements neufs, les bons restaurants, mon forfait cellulaire et le maquillage. 

Avec le recul, ce fut une phase nécessaire, j’avais besoin de faire mes propres expériences pour me récompenser et apprendre de mes essais/erreurs. Ensuite, mes études à temps plein et mes emplois à temps partiel ont grandement teinté ma situation financière de jeune adulte. 

Et aujourd’hui… Tu as sûrement deviné, je suis une fausse pauvre. En fait, je ne suis pas riche non plus. J’applique le mantra de Pierre-Yves McSween: Diminuer ses dépenses comparativement à ses revenus pour mieux économiser. 

Je ressens tout de même un tiraillement quand je vois la publicité d’un objet attrayant qui semble correspondre à de nouveaux besoins. Je me remémore alors la citation de Will Smith

« Trop de gens dépensent de l’argent qu’ils n’ont pas pour acheter des trucs dont ils ne veulent pas, juste pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas ».